Newsletter avril 2014

 
Sujet:Newsletter de l'Association et la Maison Jean Monnet avril 2014
Date d'envoi:2014-04-16 17:59:02
Publication N°:33
Contenu:
Association Jean Monnet
Paroles de Jean Monnet

« S’il faut beaucoup de temps pour arriver au pouvoir, il en faut peu pour expliquer à ceux qui y sont le moyen de sortir des difficultés présentes : c’est un langage qu’ils écoutent volontiers à l’instant critique.
A cet instant où les idées manquent, ils acceptent les vôtres avec reconnaissance, à condition que vous leur en laissiez la paternité. Puisqu’ils ont les risques, ils ont besoin des lauriers. »

(Mémoires, p. 273)
 

 


Jean Monnet et Robert Schuman

Le clin d'oeil d'un administrateur

 
  L’Europe à laquelle nous tenons
Dans quelques semaines auront lieu les élections européennes. Ce n’est un secret pour personne que ce scrutin se déroulera dans un contexte politique et économique défavorable, marqué par plusieurs incertitudes et défis. Malgré son bilan largement positif, le modèle de construction européenne se trouve aujourd’hui mis à l’épreuve. Cette nouvelle situation appelle plus que jamais une réponse à la hauteur des enjeux et la mobilisation de tous ceux qui se reconnaissent dans le projet européen.
 
La crise économique qui frappe les pays de l’Union Européenne et la zone euro en particulier bouscule nos certitudes en posant toute une série de questions de fond sur la direction et les modalités de la construction européenne dans son ensemble. Une Europe désorientée et en mal de repères où la peur de l’avenir et le découragement qui s’installent dans les esprits favorisent la montée en puissance de mouvements nationalistes et xénophobes, qui contestent plus ou moins ouvertement les acquis de l’Europe commune au risque de peser lourd sur les résultats des élections.
 
Dans ce contexte, il est de notre devoir de rappeler sans cesse les acquis du projet européen et l’actualité du message des pères fondateurs. Leur vision, les valeurs qui les animaient et la mise en pratique de la méthode communautaire ont permis de créer un modèle de relations et de solidarité unique et novateur tout en contribuant à la réconciliation et au rapprochement pacifique entre les peuples européens au-delà des blessures de l’histoire. Ce même esprit était à l’œuvre pour achever la réunification pacifique et réussie de notre continent, si longtemps divisé, dans le cadre du grand élargissement à l’est dont nous célébrerons, non sans émotion et fierté, le 1er  mai prochain, le 10ème anniversaire.
 
Dans un monde instable, l’Union européenne est aujourd’hui un espace de droit, de prospérité et de liberté. La paix durable constitue son acquis fondamental et incontestable. L’attribution du prix Nobel de la Paix en 2013 est une source de fierté pour ceux qui se reconnaissent dans ce précieux héritage. En même temps, la gravité de la crise ukrainienne nous rappelle, avec une acuité accrue, l’immense responsabilité de préserver et promouvoir les valeurs et les principes démocratiques qui fondent l’Union européenne.
 
Enfin, Il ne faut jamais perdre de vue que la vocation du projet européen reste ‘l’union de plus en plus étroite des peuples européens’. Seule une ambition politique commune porteuse de sens et mobilisatrice pour tous les Européens permettra de préserver les avancées sur la voie de l’intégration européenne déjà réalisées. Il est par conséquent impératif d’encourager, par un processus démocratique, l’élaboration d’une vision commune de notre vivre-ensemble dans le monde globalisé et multipolaire que nous connaissons aujourd’hui. A l’occasion des prochaines élections européennes, nous devons soutenir des candidats capables de se mettre au service de cette vision et de l’intérêt commun. Une de leurs principales missions devrait être d’établir un lien permanent avec la société civile européenne, dans le but de mobiliser le sentiment d’adhésion des citoyens, dont la confiance est la condition sine qua non pour notre réussite commune.
 
En dépit des difficultés actuelles, un réel « désir d’Europe » existe, n’en déplaise aux esprits chagrins. L’Union européenne et les valeurs qu’elle incarne représentent un horizon d’avenir pour de nombreux citoyens et pays que nous n’avons pas le droit de décevoir. Il est urgent de redonner à l’Europe l’élan et l’esprit européen des pères fondateurs pour focaliser toutes les énergies sur ce qui est critique pour notre avenir. Cela est un combat et un engagement démocratique sans relâche. Le monde, et nous autres Européens, nous avons besoin d’Europe unie. Oui, l’Europe, nous y tenons !

Krzysztof Kohlmünzer,
administrateur de l’AJM
Les élections européennes approchent à grands pas

25 mai 2014 - Élisons nos eurodéputés! 


Dimanche 25 mai, les 44,6 millions d'électeurs français sont appelés aux urnes pour élire leurs représentants au Parlement européen pour les 5 prochaines années. Ils seront alors au nombre de 74 sur un total de 751 sièges pour l'ensemble des Etats membres de l'Union européenne.
Comme nous vous l’avons rappelé dans notre dernière newsletter, la France est découpée en 8 circonscriptions.
Mais connaissez-vous les noms des têtes de listes candidates dans chacune de ces circonscriptions ?

L'Ile de France (avec 15 eurodéputés à élire) :
- Parti fédéraliste européen : Hélène Feo
- Europe citoyenne : Corinne Lepage
- Front de Gauche : Patrick Le Hyaric
- Europe Ecologie les Verts : Pascal Durand
- Parti socialiste : Pervenche Bérès
- Alternative : Marielle de Sarnez
- UMP : Alain Lamassoure
- Front national : Aymeric Chauprade

Le Nord-Ouest (avec 10 eurodéputés à élire) :
- Parti fédéraliste européen : Cédric Suzanne
- Europe citoyenne : Chantal Sarayet
- Front de Gauche : Jacky Hénin
- Europe Ecologie les Verts : Karima Delli
- Parti socialiste : Gilles Pargneaux
- Alternative : Dominique Riquet
- UMP : Jérôme Lavrilleux
 - Front national : Marine Le Pen

L'Est (avec 8 eurodéputés à élire) :
- Parti fédéraliste européen : Christian d'Andlau-Hombourg
- Europe citoyenne : Isabelle Vérin
- Front de Gauche : Gabriel Amard
- Europe Ecologie les Verts : Sandrine Bélier
- Parti socialiste : Edouard Martin
- Alternative : Nathalie Griesbeck
- UMP : Nadine Morano
- Front national : Florian Philippot

L'Ouest (avec 9 eurodéputés à élire) :
- Parti fédéraliste européen : Vincent Lancien
- Europe citoyenne : Dorothée Browayes
- Front de Gauche : Myriam Martin
- Europe Ecologie les Verts : Yannick Jadot
- Parti socialiste : Isabelle Thomas
- Alternative : Jean Arthuis
- UMP : Alain Cadec
- Front national : Gilles Lebreton

L'Outre-Mer (avec 3 eurodéputés à élire) :
- Europe citoyenne : Patricia Pompilius
- Front de Gauche : -
- Europe Ecologie les Verts : Yvette Duchemann
- Parti socialiste : Philippe Le Constant
- Alternative : Léonard Sam
- UMP : Maurice Ponga
- Front national : Marie-Luce Brasier Clain


Les récentes enquêtes d’opinion indiquent que 80% des citoyens français s’estiment mal informés sur l’Europe et qu’à peine plus de 40% d’entre eux savent que le Parlement européen est élu au suffrage universel direct.

Le Secrétariat Général aux Affaires Européennes(rattaché à l'Elysée) et Toute l’Europe a produit une animation présentant en moins de 5 minutes les enjeux du scrutin.

Ce format court aborde de façon pédagogique le fonctionnement du Parlement européen et des institutions, ainsi que le rôle des députés.
La vidéo, est disponible en deux versions (5 mn et  1mn30) : Version longue  - Version courte
 

 

 

Le Sud-Est (avec 13 eurodéputés à élire) :
- Parti fédéraliste européen : Alain Malégarie

 - Europe citoyenne : Véronique Debue

- Front de Gauche : Marie Christine Vergiat
- Europe Ecologie les Verts : Michèle Rivasi
- Parti socialiste : Vincent Peillon
- Alternative : Sylvie Goulard
- UMP : Renaud Muselier
- Front national : Jean-Marie Le Pen

Le Massif-Central Centre (avec 5 eurodéputés à élire) :

- Parti fédéraliste européen : Romuald Knobelspiess

- Europe citoyenne : Béatrice Robrolle-Mary
- Front de Gauche : Corinne Morel Darleux
- Europe Ecologie les Verts : Clarisse Heusquin
- Parti socialiste : Jean-Paul Denanot
- Alternative : Sophie Auconie
- UMP : Brice Hortefeux
- Front national : Bernard Monot

Le Sud-Ouest (avec 10 eurodéputés à élire) :
- Parti fédéraliste européen : Fairouz Hondema-Mokrane
- Europe citoyenne : Marie-Jeanne Husset
- Front de Gauche : Jean-Luc Mélanchon
- Europe Ecologie les Verts : José Bové
- Parti socialiste : Virginie Rozière
- Alternative : Robert Rochefort
- UMP : Michèle Alliot-Marie
- Front national : Louis Aliot






 

Phase finale du projet "Donnons de la Voix"













 
En mars et avril, deux rendez-vous majeurs entre les jeunes des différentes structures partenaires d’Ile-de-France et des eurodéputés ont permis de terminer avec succès le projet « Donnons de la Voix ».
 
Le premier de ces rendez-vous s’est tenu le vendredi 28 mars à Paris. Isabelle Bénoliel et Alain Barrau, Directeur du Bureau d’information du Parlement européen en FranceFrance - qui avait eu la gentillesse de mettre à notre disposition la salle prestigieuse du Bd St Germain - ont organisé une rencontre exceptionnelle, conjointement avec la Fondation Jean Monnet pour l’Europe de Lausanne et la Mission locale d’Evry Dynamique Emploi, entre des jeunes venus d’Evry (91), de Saint-Quentin-en-Yvelines (78) et de Livry-Gargan (93) et un panel d’eurodéputés représentant quatre groupes politiques :
 
- Jean-Marie Cavada et Constance Le Grip pour le Parti Populaire Européen,
- Christine Revault d’Allonnes Bonnefoy pour le groupe Socialiste et Démocrates,
- Patrick Le Hyaric pour la Gauche Unitaire Européenne.
 
Avec comme grand témoin et invité exceptionnel, José Maria Gil-Roblès, Président de la Fondation Jean Monnet de Lausanne et ancien président du Parlement européen.
 
Dans le prolongement des rencontres déjà organisées à la Maison Jean Monnet et dans les villes franciliennes participantes, les personnalités politiques présentes se sont livrées à un jeu de questions-réponses « sans tabou » sur le thème des « enjeux des élections européennes. Pourquoi aller voter ? ». Les jeunes ont tout d’abord présenté aux eurodéputés des témoignages illustrant leurs parcours de formation et leurs situations actuelles en termes d’emploi ou de perspectives professionnelles (la plupart des participants étaient depuis peu en voie de professionnalisation et bénéficiaires d’un contrat d’avenir). Ils ont ensuite interpellé les représentants politiques sur ce que l’Europe concrètement peut faire pour les jeunes et la vie quotidienne des citoyens en général. Au cours de ces échanges, vivants et parfois passionnés, les eurodéputés ont répondu à toutes les questions librement et sans tabou, et apporté des éclairages concrets sur leur travail au Parlement européen, sur les décisions prises et les législations votées et aussi ce qu’il faudrait améliorer dans les politiques européennes, afin de rendre l’Europe plus proche des préoccupations quotidiennes des jeunes.

 
Puis, dernier rendez-vous de projet « Donnons de la Voix en Ile-de-France » d’ici l’échéance du 25 mai, c’est le député européen Philippe Juvin (PPE) qui est venu à la Maison Jean Monnet le 4 avril dernier pour rencontrer un groupe de jeunes de l’Ecole de la Mission Locale et de l’école de la 2è chance de Rosny-sous-Bois (93) qui ont été formidables, investis, intéressés et dynamiques face à Philippe Juvin, qui a su rester accessible , clair et didactique dans ses explications et a été très apprécié de tous.
Retrouvez toutes les photos sur ces événements et plus encore sur la page Facebook du projet.
 
Dernièrement à la Maison Jean Monnet
Philippe Laurette, Président d’Honneur de l’AJM, a reçu à la Maison de Jean Monnet, M. Ballet maire adjoint de Treichville, municipalité de l’agglomération d’Abidjan (Côte d’Ivoire).

M. Ballet avait exprimé le souhait de mieux comprendre la méthode de travail de Jean Monnet, afin de savoir comment utiliser au mieux les enseignements du Père de l’Europe dans le contexte politique particulièrement délicat de son pays, encore meurtri par plusieurs années de guerre civile.
 

A noter dans vos agendas

 



 
Evénements à venir à la Maison Jean Monnet :
 
13 juin 2014 : Colloque sur l’Eurobaromètre
A l’occasion des 40 ans de l’Eurobaromètre, outil incontournable de prise de température des attentes, avis des citoyens européens, la Représentation de la Commission européenne en France et l’Association Jean Monnet organisent un événement anniversaire exceptionnel.
 

19 juin : dans le cadre de rencontres avec la présidence de l’UE , nous accueillerons l’Ambassadeur de Grèce.
 



21 juin : les trois ambassadeurs des Etats baltes (Lituanie, Lettonie, Estonie) seront présents à la Maison Jean Monnet pour une conférence en commémoration du 25ème anniversaire de la « Voie balte ». C’est le nom donné à la chaîne humaine de 560 km organisée pour demander l'indépendance des pays baltes et qui avait rassemblé entre 1,5 et 2 millions de personnes. Ce rassemblement pacifique, rapidement condamné par le régime soviétique de Moscou a eu lieu le 23 août 1989, moins de trois mois avant la chute du Mur de Berlin.

Les invitations et programmes détaillés de ces trois manifestations vous seront envoyés prochainement.