Newsletter mars 2014

Sujet:Newsletter de l'Association et la Maison Jean Monnet mars 2014
Date d'envoi:2014-03-24 12:07:49
Publication N°:32
Contenu:
Association Jean Monnet
 Paroles de Jean Monnet
   


« La coopération entre les nations, si importante soit-elle, ne résout rien. Ce qu’il faut chercher, c’est une fusion des intérêts des peuples européens, et non pas simplement le maintien de l’équilibre de ces intérêts. »

(Mémoires, p. 371)

 Le clin d'oeil d'un administrateur

Elections européennes : cinq ans pour remettre l’Europe à l’endroit
Depuis ses débuts, la construction européenne marche sur la tête, c'est-à-dire à l’instigation exclusive de ses dirigeants, au demeurant prioritairement nationaux. Jusqu’à récemment, ceci ne l’avait guère empêché de marcher, et même de décrocher des résultats excellents voire inespérés : reconstruction d’après-guerre et union douanière, croissance record des trente glorieuses, suppression des contrôles frontaliers et même du rideau de fer, union monétaire, élargissement continental.
 

Cette Europe n’en a pas moins trébuché quand la tête a fini par perdre ses qualités d’origine. On ne décide plus à vingt-huit comme à six. On apprécie moins la réconciliation quand on n’a pas connu la guerre. On est plus réticent à partager davantage quand on pense l’avoir déjà fait. Ajoutons-y une redistribution mondiale des cartes qui nous a fait perdre nombre d’acquis économiques et sociaux et on ne s’étonnera pas qu’une telle Europe, dynamique et populaire quand elle marchait, tende à s’abîmer dans la paralysie de ses dirigeants et l’exaspération de l’opinion.
 

C’est dans ce climat délétère que s’annoncent nos élections européennes du 25 mai prochain. Les eurosceptiques et anti-européens de tous bords se frottent déjà les mains tandis que les responsables aux affaires, comme ceux qui l’ont été, se font bien discrets à l’approche d’une échéance qu’ils paraissent surtout redouter.
 

Comme dans toute situation embrouillée, il est urgent d’en revenir à des constats simples. L’Europe n’a pas seulement marché sur la tête, elle a également fait trop de choses à l’envers ou à moitié, ceci expliquant d’ailleurs cela : union monétaire sans union économique, élargissements sans approfondissement, réformes des traités sans participation citoyenne. Aujourd’hui, il ne s’agit pas de mettre en cause ce qui a été fait, comme le revendiquent les eurosceptiques, mais bien de s’engager à faire ce qui ne l’a pas été, comme on voudrait tant l’entendre des autres !
 

Et que voudrait-on entendre pour remettre l’Europe à l’endroit, donc à flot ? Rien moins que ceci : achever en cinq ans une union économique à la mesure de l’euro pour rénover notre potentiel industriel, financier, technologique et sécuritaire face à la mondialisation ; amorcer un serpent fiscal européen attractif pour les investisseurs tout en étant équitable pour les contribuables ; créer un trésor européen apte à appuyer nos investissements stratégiques ; mettre en place un institut budgétaire européen, à l’instar de l’institut monétaire européen il y a vingt ans, pour mutualiser à moindre coût nos dépenses publiques d’intérêt commun ; doter nos entreprises et nos associations de statuts européens opérationnels ; redéfinir avec les partenaires sociaux un socle social européen accompagnant ces nouvelles étapes d’intégration.
 

En dépit d’un climat maussade, cette feuille de route d’un renflouement européen paraît limpide. Mais après tant de reflux européens ces dernières années, elle ressemble plutôt aujourd’hui à une bouteille à la mer. A l’approche des élections européennes, est-elle encore lisible ? Alors merci de la faire circuler !

Bruno VEVER, délégué général d’Europe et Entreprises, administrateur de l’AJM.

 

 
 A deux mois des élections...

 







 

Pour rester informés de la toute dernière actualité sur les élections européennes, l’AJM vous recommande également la consultation régulière des pages du site Euractiv consacrées aux "élections européennes vues de France".

 

Comme elle le fait depuis toujours, l’AJM s’efforce au quotidien de « dé-complexifier l’Europe », de la rendre  plus claire, lisible et visible pour ses citoyens, en leur donnant des explications simples, pratiques et objectives sur l’actualité, les objectifs et les enjeux de la construction européenne.
 

L’AJM a donc tout naturellement conçu pour ses conférences, une série d’outils visuels très simples et didactiques sur le sujet des prochaines élections européennes, dont voici un aperçu ci-contre et ci-dessous.

 

 

A retenir :

74
députés européens français seront élus dans 8 circonscriptions électorales, répartis comme suit :

- Ile de France et Français de l’étranger : 15
- Nord-Ouest : 10
- Ouest : 9
- Sud-Ouest : 10
- Sud-Est : 13
- Massif central - Centre :  5
- Est : 9
- Outre-Mer : 3


En France, les partis politiques présentent une liste distincte pour chacune de ces circonscriptions.

 

Choisir le candidat d’un parti plutôt qu’un autre, en phase avec les convictions et valeurs de chacun, a un impact sur la législation adoptée au niveau européen, et donc sur le quotidien de tous les citoyens de l’UE.
 

Une fois élus au Parlement européen, les députés se regroupent, non pas par nationalité, mais en fonction de leur sensibilité politique. Il y a actuellement 7 groupes politiques dans lesquels se répartissent les 766 eurodéputés du Parlement sortant :

- GUE/NGL Gauche unitaire européenne / Gauche verte nordique : 35
- S&D Socialistes et démocrates : 194
- Verts/ ALE (Alliance libre européenne) : 58
- ADLE  Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe : 85
- PPE Parti populaire européen : 274
- CRE Conservateurs et réformistes européens :57
- EFD Europe Libertés Démocratie : 31
- Non-inscrits : 32


Tous les citoyens d’un des 28 pays de l’UE résidant et inscrits sur les listes électorales en France, pourront voter pour l’élection des eurodéputés français.
 

A suivre dans nos prochaines newsletters…

 
 Suite du projet "Donnons de la Voix"

Vendredi 14 février 2014 un groupe de jeunes de la Mission locale de Saint-Quentin-en-Yvelines a rencontré l’eurodéputée Constance Le Grip à la Maison Jean Monnet, pour un exercice de questions-réponses particulièrement apprécié de tous. La clarté de l’analyse de Mme Le Grip et la sincérité de ses propos ont permis à ces jeunes en insertion, qui rencontraient pour la première fois une députée et pour beaucoup avant la rencontre se sentaient très éloignés de la vie démocratique, non seulement de mieux comprendre les enjeux des élections européennes, mais aussi d’apporter des informations concrètes rendant l’Union européenne plus proche de leurs préoccupations quotidiennes.

Constance Le Grip a publié sur son blog un résumé de la rencontre ainsi qu’un témoignage vidéo

Le projet Donnons de la Voix en Ile-de-France continue et d’autres rencontres entre eurodéputés et groupes de jeunes avec moins d’opportunités auront lieu d’ici l’échéance des élections européennes.

Nous vous rappelons que la vidéo de présentation du projet est toujours visible sur Youtube et vous invitons à suivre la page Facebook Donnons de la Voix, créée et administrée avec l’aide de 4 étudiants de l’ESSYM (Ecole Supérieure des Systèmes de Management) de  la Chambre de Commerce et d’Industrie de Versailles.

   

Prochain événement organisé dans le cadre de Donnons de la Voix :

La rencontre d’un panel de jeunes de plusieurs missions locales d’Île-de-France avec des eurodéputés français et un débat sur le thème :
 

Les enjeux des élections européennes du 25 mai 2014 / Pourquoi aller voter ?


avec la présence exceptionnelle de :

M. José Maria Gil-Roblès,

Président de la Fondation Jean Monnet pour l’Europe, ancien Président du Parlement européen,

vendredi 28 mars 2014 –  15h à 18h
au Bureau d’information du Parlement européen, 288 Boulevard St Germain à Paris
 

Renseignements, inscription obligatoire, nombre de places limité par email uniquement.  

A noter dans vos agendas
   

13 juin 2014 : Colloque sur l’Eurobaromètre


A l’occasion des 40 ans de l’Eurobaromètre, outil incontournable de prise de température des attentes, avis des citoyens européens, la Représentation de la Commission européenne en France et l’Association Jean Monnet organisent un événement anniversaire exceptionnel, le vendredi 13 juin à la Maison Jean Monnet, avec la présence exceptionnelle de Jacques-René Rabier, le créateur de l’Eurobaromètre.

Une invitation ainsi que le programme détaillé de l’événement seront publiés dans un prochain numéro de cette newsletter, mais si vous souhaitez d’ores et déjà vous préinscrire, vous pouvez le faire via notre adresse de contact :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

Dernièrement à la Maison Jean Monnet
La table-ronde du 14 mars dernier entre Philippe Herzog président fondateur deConfrontations Europe et Bruno Vever, délégué général d'Europe & Entreprises, a permis aux deux intervenants de nous liver leurs réflexions et propositions pour la relance de l’Union européenne. Autant de pistes permettant aux citoyens de reprendre en main le destin de l’Europe.
Le compte rendu des débats ainsi que le résumé filmé des interventions vous seront proposés dans le prochain numéro de cette newsletter.
 
Ils parlent de Jean Monnet

 L’AJM vous signale la publication récente :


- d’un article des Jeunes européens sur Jean Monnet dans le webzine "le Taurillon.org"


 

- ainsi que d’un essai de Strobe Talbott, président de la prestigieuse Brookings Institution à Washington et ancien secrétaire d’Etat adjoint des Etats-Unis, intitulé "Le cognac Monnet et le destin de l'Europe". Il décrit le profond impact de Jean Monnet sur l'évolution et la construction de l'Union européenne. L'essai comprend également l'interview en vidéo de Javier Solana et les commentaires de Shimon Peres. Nous recommandons ce remarquable essai à tous ceux qui sont intéressés par l’œuvre de Jean Monnet, l'histoire de l'Europe et les challenges auxquels l'union européenne doit faire face aujourd’hui.
Il peut être consulté ici 

   


Dernière minute :


L’Université Paris 8 et le Bureau d’Information du Parlement européen en France organisent un débat avec des eurodéputés ouvert à tous :

mercredi 9 avril à partir de 17h à l'Université Paris 8 Saint-Denis (Amphithéâtre D)
Métro : Saint-Denis Université (ligne 13)


Pour plus d’informations : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 01 40 63 40 00

(le débat sera animé par le directeur de l'AJM)